Vermont Folklife Center - Digital Archive

AU1998-1070-006 -- Que de joie et de bonheur (first line)



Que de joie et de bonheur

Je ressens dans mon coeur

de me voir aujourd'hui pres de vous

Mere cherie. je voudrais de ma vie...

je vous dois de ma vie

tout' les instants les plus doux...

 

Lorsque dans mon berceau

vous me chantiez dodo

Je n'etais alors qu'un tout petit entant

qui vous a cause bien des tourments

et j'ai du sans le vouloir

taire blanchir vos cheveux noirs

A je voudrais qu'un jour

vous rendre un peu d'amour

Anze de mon berceau

 

Si les mamans pouvaient

Comment elles le voudraient

uarder leur bebes toujours petits

Les voir grandir et puis un jour partir

C'est leur plus cruel sousi.

 

Lorsque dans mon berceau

vous me chantiez dodo

Je n'etais alors qu'un tout petit enfant

qui vous a cause bien des tourments

et j'ai du sans le vouloir

faire blanchir vos cheveux noirs

A je voudrais qu'un jour

vous rendre un peu d'amour

Ange de mon berceau.

 

Si les mamans pouvaient

Comment ellesle voudraient

Garder leur bebes toujours petits

Les voir grandir et puis un jour partir

Ces’t leur plus cruel sousi.

 

Lorque dans mon berceau

Vous me chantiez dodo

Je n’etais alors qu’un tout petit enfant

Qui vous a cause bien des tourments

Et j’ai du sans le vouloir

Faire blancher vos cheveaux noirs

Ah je voudrais qu’un jour

Vous render un peu d’amour

Ange de mon berceau.

 

All of my cradle days

I needed you always

since I was a baby upon your knee

You sacrifice everything for me

I took the gold from your head

and put the silver threads there

I don't know anyway

I could ever repay

All of my cradle days.

 

 

Dublin Core

Title

AU1998-1070-006 -- Que de joie et de bonheur (first line)

Description

Excerpt from interview of Alberta Gagné (TC1998-1070-006) by Martha Pellerin. Part of a project (VFC1998-0007) on Franco-American song in New England funded by the Vermont Folklife Center and undertaken by Pellerin. Interview is one in a series of six conducted between 1995-01-09 and 1995-12-06 as an effort to document the French language song repertoire of Gagné.

Source

VFC1998-0007 Martha Pellerin Collection. TC1998-1070 interview with Alberta Gagné. Vermont Folklife Center Archive, Vermont Folklife Center, Middlebury, Vermont, United States of America.

Date

Rights

Copyright (c) Vermont Folklife Center

Relation

Full Interview: vfc1998-0005_tc1998-1070

Language

fra

Identifier

vfc1998-0007_tc1998-1070-001b_001

Song Item Type Metadata

Local Title

Que de joie et de bonheur

First Line

Que de joie et de bonheur

Translation

Que de joie et de bonheur

Je ressens dans mon coeur

de me voir aujourd'hui pres de vous

Mere cherie. je voudrais de ma vie...

je vous dois de ma vie

tout' les instants les plus doux...

 

Lorsque dans mon berceau

vous me chantiez dodo

Je n'etais alors qu'un tout petit entant

qui vous a cause bien des tourments

et j'ai du sans le vouloir

taire blanchir vos cheveux noirs

A je voudrais qu'un jour

vous rendre un peu d'amour

Anze de mon berceau

 

Si les mamans pouvaient

Comment elles le voudraient

uarder leur bebes toujours petits

Les voir grandir et puis un jour partir

C'est leur plus cruel sousi.

 

Lorsque dans mon berceau

vous me chantiez dodo

Je n'etais alors qu'un tout petit enfant

qui vous a cause bien des tourments

et j'ai du sans le vouloir

faire blanchir vos cheveux noirs

A je voudrais qu'un jour

vous rendre un peu d'amour

Ange de mon berceau.

 

Si les mamans pouvaient

Comment ellesle voudraient

Garder leur bebes toujours petits

Les voir grandir et puis un jour partir

Ces’t leur plus cruel sousi.

 

Lorque dans mon berceau

Vous me chantiez dodo

Je n’etais alors qu’un tout petit enfant

Qui vous a cause bien des tourments

Et j’ai du sans le vouloir

Faire blancher vos cheveaux noirs

Ah je voudrais qu’un jour

Vous render un peu d’amour

Ange de mon berceau.

 

All of my cradle days

I needed you always

since I was a baby upon your knee

You sacrifice everything for me

I took the gold from your head

and put the silver threads there

I don't know anyway

I could ever repay

All of my cradle days.

 

 

Interviewer

Original Format

sound cassette (analog)

Citation

“AU1998-1070-006 -- Que de joie et de bonheur (first line),” Vermont Folklife Center Digital Collections, accessed August 20, 2014, http://www.vermontfolklifecenter.org/digital-archive/collections/items/show/373.