Vermont Folklife Center - Digital Archive

TC1998-1073 -- Interview with Alberta Gagné

« previous | Page 1 of 3 | next »   Jump to: 

« previous | Page 1 of 3 | next »   Jump to: 

Martha Pellerin Collection/VFC1998-0007
Alberta Gagné/TC1998-1073

INTERVIEWER: Martha Pellerin (MP) Tape # 3
INTERVIEWEES: Alberta Gagné (AG) Unidentified Voice (UV) Normand Gagné (NG)
DATE: October 4, 1995
LOCATION: Carter Hill Rd, Highgate, Vermont

Alberta Gagne

(BEGIN SINGING)

(Beginning unintelligible)

La crise règne comme un fleau
Le père est triste près de la table
Le mère pleure près du berceau
Visant les choses le chômeur
Pitié pour lui pauvre chômeur
Pitié, pitié pauvre chomeur
Car le malheur sur lui s'abat
Pitié, pitié pauvre chômeur
Car le malheur sur lui s'abat

Pauvre chomeur part pour la ville
Trainant ses pas comme un bon chien
Il veut trouver pour sa famille
De quoi gagner pain quotidien
Avec les larmes dans les Zeux
Il implore d'un temps misereux
Pitié, pitié pauvre chômeur
Car le malheur sur lui s'abat
Pitié, pitié pauvre chômeur
Car le malheur sur lui s'abat

En arrivant a sa demeure
Une scène affreuse se passe chez lui
La mère navrée et toute en pleurs
Tient le cadavre de son petit
L'enfant est mort faute de pain
Cruel sort, terrible destin
Pitié, pitié pauvre chômeur
Dont la famille se meurt de faim
Pitié, pitié pauvre chômeur
Dont la famille se meurt de faim

Chômeur venez, prends ton courage
L'humanité entend ca voix
Bientôt tu auras de l'ouvrege
Et la joie règnera chez toi
Pour toi s'annoncent des jours heureux
Et grace à toi au nom des cieux
Courage, courage pauvre chômeur
La providence ne t'oublie pas
Courage, courage pauvre chômeur
La providence ne t'oublie pas

(END SINGING)


MP: That's--that's a song that was--?

AG: Au temps d'la dépression.

MP: During the time of the depression? And was it written by somebody in your family?

AG: No. No. We just---found it somewhere. I don't know where. My sister—in-law was singing it and I learned it.

(Pause)

(Clears throat)

AG: L'enrhumage--quand que j'chante un peu ç'a vient.

MP: The water will help in between. That's what I do too. I take a lot of water.


(BEGIN SINGING)

Jeune fillette engagez—vous
Avec des amants de votre âge
Pour gouter le plaisir si doux
Dans le temps du mariage

Pour être heureux, if faut aimer
C'est la loi sur terre
Voudriez—vous vous y engagez
Petite couturière
Pour etre heureux, il faut aimer
C'est la loi sur terre
Voudriez—vous vous y engagez
Petite couturière

Ô non monsieur je m'engage pas
Avec des amants de votre age
On dit que dans votre regiment
Vous avez passe pour volage

Si je sais coudre et je sais mon metier
Je veux raster fille
J'ai pas besoin d'un carpentier
Pour passer mon aiguille
Si je sais coudre et je sais mon metier
Je veux rester fille
J'ai pas besoin d'un cherpentier
Pour passer mon aiguille

Un jour l'amour viendra vous trouver
Vous ne resterez pas toujours fille
Dans le régiment vous en trouverez
Un amant doux et sensible

Vous l'aimerez, vous l'épouserez
Cet amant si tendre
Vous l'aimerez, vous l'épouserez
Ce s'ra pour vous defendre
Vous l'aimerez, vous l'épouserez
Cet amant si tendre
Vous l'aimerez, vous l'épouserez
Ce s'ra pour vous defendre

(END SINGING)


MP: Je l'aime celle-la!

AG: (Laughs)


(BEGIN SINGING)

Vive la canadienne
Vcle, mon cceut vcle
Vive la canadienne
Et ses jolis yeux doux
Et ses jolis yeux doux, tout doux
Et ses jolis yeux doux

Elle est vraiment chrétienne
Vcle mon cceur vole [
Elle est vraiment chrétienne
Trésor de son epoux
Trésor de son epoux, tout doux
Trésor de son epoux

Elle fait a l'aiguille
Vole mon coeur vole
Elle fait a l'aiguille
Nos habits nos surtouts
Nos habits nos surtcuts, tout doux
Nos habits nos surtcuts

Elle fait a merveille
Vole mon coeur vole
Elle fait a merveille
La bonne soupe aux choux
La bonne soupe aux choux, tout doux
La bonne soupe aux choux

Jusqu'a l'heute dernière
Vole mon cceur vcle
Jusqu'a l'heute dernière
Sa vie est tcute a nous
Sa vie est toute a nous, tout doux
Sa vie est toute a nous

Vive la canadienne
Vole mon coeur vcle
Vive la canadienne
Et ses jolis yeux doux
Et ses jolis yeux doux, tout doux
Et ses jolis yeux doux

(END SINGING)


(Laughter)
(Unintelligible comment)

AG: Yeah. J'ai oublie.


(BEGIN SINGING)

Mon pete n'avait fille que moi
Un jour sur la mer il m'envoit

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tourla

Un jour sur la mer il m'envoit
Le matelot qui m'y menait

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tourla

Le matelot qui m'y menait
Il dit la belle embrassez—moi
Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit toutla

ll dit la belle embrassez—moi
Ô non monsieur je n'oserais

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
lou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tourla

Ô non monsieur je n'oserais
Car si mon papa le savait

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil ficu a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tcurla

Car si mon papa le savait
Fille battu ce serait moi

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tourla

(END SINGING)


AG: C'est Henri, mon frère, qui chantait ça.

AG: L'avais-tu dejà entendu celle-la?

MP: J'pense pas.

(Unintelligible conversation)

AG: I couldn't possibly sing all of my songs all in one night.


(BEGIN SINGING)

Dans l'temps des fêtes
Tout le monde est si gai que la toilette
Fait toute le ménage
On se donne la main
Et puis on se le souhaite
Et quand les verres sont pleins
On paye la traite

Les pères et mères entendent tous leurs enfants
Dans leurs chaumières le coeur tout palpitant
Et sans céremonie
Le bonhomme sort son whiskey
Et la bonnefemme sévère
On boit, on tit, on chante comme des compères

Dans la grande salle la table est bien mise
En circonstances pour toute la parenté
Les porcs et les rôtis, les volailles et les farçis
Sans compter les côtelettes
Et les flacons d'whiskey
Çs c'est pas bête

(END SINGING)


AG: Y a toujours un flacon de whiskey, ces chansons là.

UV: Y en avait une autre, de cet même air là, que t'avais chanté l'aut' jour.

AG: Oui. C'est dans l'temps des sucres.

UV: Yeah.

AG: Y a dans l'temps des fêtes pis dans l'temps des sucres.

MP: Les deux ont du whiskey dedans?

AG: Oui.

(Laughter)

UV: ---des bonnes tourtières, du ragcut de pattes---

AG: Dans l'temps des fêtes.

AG: Ô je l'ai chante celle-la. J'l'ai ecrit deux fois j'cré ben.

AG: Ou est-ce-que c'est--- . Dans l'temps des sucres y est icitte. Dans l'temps des suctes une pas mal longue chanson


(BEGIN SINGING)

Dans l'temps des sucres, nous sommes tous invité
Sans trop de luxe pour aller en manger
Quand tout est preparé
Les oeufs le lard salé
Le pain pour la trempette
Un flacon pour fêter
Ça c'est pas bête

(Laughter)

Partons en route
Les hommes partent en avant
Dessus la croute, les paniers à la main
Les femmes suivant de près
En blouses et en gilets
S'écrièrent a tue-tête
Préparez les palettes pour la sucrette

De la cabanne s'écrient toute en choeur
Les filles, les femmes, le front couvert de sueur
Les hommes de leurs côtés
Pour montrer leur gaieté
Se font l'écho des femmes
Ce cri à plein gosier
V'la la cabanne!

On se dérhale des paquets, des paniers
Qu'on met en charge à chère moitié
Les hommes tout aussitôt
S'arment de leurs couteaux
Préparent les palettes
Pour qu'on peuve s'écrier
La tire est prêtel

Pour la trempette
On s'arme tous d'un plat
Et on émiette le pain pour ce mets là
On l'arrose aussitôt du bon sirop bien chaud
Et avec la cuillère
On slemplit le belly
Sans trop de misère

Entrez la neige s'écria le sucrier
Dans la chaumière
Ça commence à gonfler I
Chacun dut s'approcher avec son plat glacé
Et avec sa palette
Comme un soldat armé
D'sa báionnette

Quelle malchance, nous sommes tous écoeurés
La tire commence à être trop sucrée
Ça sommence à brasser
Ça commence à gonfler
Non pas dans la cambuse
Mais dans notre belly
La tire s'amuse

La pauvre route
Si belle le matin, la pauvre croute
Ne porte plus son chien
Les paniers sont legers
Mais le ventre très gonflé
De cette bonne tire
Qui cherche a s'étirer et a sortir

Dans nos chaumières
Nous sommes tous arrivés
Sans trop d'misére, fatigués, éreintés
Depuis mon arrivée
J'ai entendu parler
Que malgré toutes nos peines
Nous y retournerons l'année prochaine

(END SINGING)


(Laughter)
(A bit of applause)

AG: J'l'ai pas chanté ben ben souvent celle-là. De temps en temps y ade quoi qui manque. Y faut que je jongle.

MP: Est-ce -que j'peux prendre des portraits de vous? Quand tu chantes?

AG: Quand je chante?

MP: Est-ce-que j'peux prendre des portraits de temps en temps?

AG: Oui. Ça m'fait rien.

MP: J'viens de penser de ça. J'ai du film dans mon camera.

(Voices in background)

MP: D'habitude---d'habitude j'ai mon caméra, puis c'est toujours vide. Aujourd'hui j'ai du film dedans.

(Voices in background)

AG: Ah, oui.

(Laughter)

AG: Vous l'avez dejà entendu chanter la chanson du prisonnier?

AG: En anglais tet ben. J'la sais en anglais pis en français aussi. En français elle a plus de couplet qu'en anglais.


(BEGIN SINGING)

LA CHANSON DU PRISONNIER

S'il était quelque part en ce monde
Quelqu'un qui m'aimerait un peu
Ma misère elle serait moins profonde
Car tout seul on est si malheureux

Ô venez ce soir au clair de lune
Entendre le récit si touchant
Du malheur de mon inforcune
Qui nous presse depuis si longtemps

Autrefois j'avais une amie
Plus belle, cent fois plus belle que le jour
Un ami jaloux me l'a ravit
Je l'ai cue pour venger mon amour

Enchainé jusqu'au fond de la terre
Tout seul dans un sombre cachot
Oui je pleure en faisant ma prière
Mais personne n'entend mes sanglots

Oui demain---- (Pauses)

(Resumes singing)
Si j'avais comme un ange des ailes
De ma prison là je pourrais fuir
Et j'irais dans les bras de ma belle
Libre enfin je m'en irais mourir

Oui demain je voierai le soleil
Debout sur un échafaud achalant
Le bourreau de sa main si cruelle
Sur mes yeux baissera le bandeau

Et dans l'éternité il me lance
Pour paraître devant le Créateur
Oui j'ai peur, oui j'ai peur ec je tremble
De ce crime il me juge sans peur

Et plus card sous un amas de pierres
Quand je serai descendu dans l'fombeau
Une croix et un peu de poussière
Voila ce qu'il restera bientôt

J'ai fini d'écrire cette complainte
C'est l'histoire d'un pauvre malheureux
Et plus tard, vous qui saurez me plaindre
Dites pour moi une prière au bon Dieu

(END SINGING)


AG: ---la chanson du prisonnier.

MP: That's--that melody is familiar. So--maybe I heard it in English?

UV: Like she said it's in English too.

MP: Yeah.

AG: You know---

MP: When she started singing I thought, boy that's familiar but I couldn't place where I heard it. But when you said it's also an English song, maybe that's where it's from. Maybe---

UV: I don't remember how it starts.

UV: (Singing) Oh, I wish I had someone to---- (Stops singing)

AG: (Starts singing) Oh, I wish I had someone-- (Stops singing)

AG: You want me to sing it in English?

MP: Sure.


(BEGIN SINGING)

Oh, I wish I had someone to live with
Someone to call me their own
Oh, I wish I had someone to live with
Cause I'm tired of living alone

Oh, please meet me tonight in the moonlight
Please meet me tonight all alone
For I have a sad story to tell you
It's a story that's never been told

I'll be carried to the new jail tomorrow
And there I'll be left all alone
With the cold prison bars all around me
And my head on a pillow of stone

Oh, I had ships on the ocean
All covered with silver and gold
And before my poor darling would suffer
All the ships would be anchored and sold

(Hesitates)

AG: Umm, the last--- (Hums)

(Resumes singing)

If I had the wings of an angel
Over these prison bars I would fly
And I'd fly to the arms of my darling
And there I'd be willing to die

(END SINGING)


MP: It's a pretty dramatic song.

AG: Listen to this one, La Petite Aurore, l'enfant martyre.

AG: Elle va être encore pire celle-la.

AG: La petite Aurore, martyre--C'est la même air que---.
It's a true story that happened in Canada.

MP: And how do you say it in English? How--
AG: Martyr. She was---her stepmother--

UV: She was abused.

MP: This is a true story? The song was written about?

AG: Yeah.


(BEGIN SINGING)

AURORE L"lNFANT MARTYRE

Il était quelque part en ce monde
Une enfant qui aimait le bon Dieu
Et malgré ses souffrances profondes
Elle leva la tête vers les cieux

Sa belle-mère une marâtre vampire
Lui faisait endurer des tourments
Petite Aurore, petite martyre
Elle lui donne du savon pour du pain

Si tu refuses lui dit la vampire
Je t'assurerai de temps en temps d'un instant
Petite Aurore, petite martyre
Elle n'avait plus de chère maman

(Hesitation)

La chaumière ou se---
La chaumière ou se fut-voyons---semblait être---

(END SINGING)


(Hums)


AG: I sang it enough to know--to remember---

MP: Sometimes it helps to start from the last verse. Then it comes back.

AG: Oh!


(BEGIN SINGING)

Elle parlait---
La grande dame---
On l'aimait des milieux à la ronde

(Starts over again)

Après un nombre de souffrances
Sa mère lui apparait un jour ,
Elle lui dit que bientôt sa délivrance
La conduirait au ciel pour toujours

Le bon Dieu se sent qu'elle expire
L'envoit chercher par un ange charmant
Petite Aurore, petite martyre
Elle avait retrouver sa maman

(END SINGING)


AG: C'est vrai. J'ai vu des movies de-t-ca.

MP: There was a movie about it?

AG: Oh! yes. Lots of French people were there and they showed it to me. It was awful what--what she did to that ba---to that little girl.

MP: There's just enough tape on this side for a short song. Do you have one? One that's not too long?

AG: Mmmm-- I don't know.


(BEGIN SINGING)

Au cours de mes voyages
Par un beau soir d'été
J'ai apercu sur la plage
La belle Aloha hé
Vers elle, l'âme éprise
J'ai dirigé mes pas
Et dans la nuit qui grise
Je lui chantais tout bas
Aloha hé, ma fleur aimée
Laisse moi me griser de ton sourire
Aloha hé je t'aimerai toujours

Le lendemain la brune, hélas, ne revint pas
Et moi, au clair de lune
J'attendais le coeur las
J'entendis dans le lointain soudain
La voix de ma belle
Répéter mon refrain I
Aloha hé, ma fleur aimée
Laisse moi me griser de ton sourire
Je viens te dire, mon amour
Aloha hé, je t'aimerai toujours

(END SINGING)


AG: That's it!

MP: That one has an Hawaiian touch to it.

AG: Yes. It's Hawaiian.



[END CASSETTE SIDE A]
[BEGIN CASSETTE SIDE B]


(BEGIN SINGING)

Par une nuit d'étoiles, je vous ai rencontré
Vous étiez admirable, je me suis approché
Et pour un tour de valse je vous ai demandé
Et d'un regard aimable vous avez accepté

Tout se passa sur un vieux bateau
Ancré la—bas au bord de l'eau
Lorsque l'orchestre jouait et on valsait
Moi de près je vous regardais

Par une nuit d'étoiles, je vous ai rencontré
Vous étiez admirable, je me suis approché
Et pour un tour de valse je vous ai demandé
Et d'un regard aimable vous avez accepté

Vous etiez Pelle vêtue de blanc
Comme une etoile au firmament
En vous voyant je savais qu'un jour
Vous seriez mienne pour toujours

Par une nuit d'étoiles, je vous ai rencontré,
Vous étiez admirable, je me suis approché
Et pour un tour de valse je vous ai demandé
Et d'un regard aimable vous avez accepté

(END SINGING)


AG: Par une nuit d'étoiles.


(BEGIN SINGING)

C'est un jeune garcon, s'engagea pour la guerre
C'est un jeune garcon, s'engagea pour la guerre

S'engagea pour la guerre, toujours en regrettant
La plus jolie des filles de la ville d'Orléans
S'engagea pour la guerre, toujours en regrettant
La plus jolie des filles de la ville d'Orléans

Le beau gallant s'en va trouver son capitaine
Le beau gallant s'en va trouver son capitaine

Bonjour mon capitaine, donnez—moi mon congé
Que j'aille voir ma maîtresse que j'ai longtemps aimé
Bonjour mon capitaine, donnez—moi mon congé
Que je vois ma maitresse que j'ai longtemps aimé

Le beau gallant s'en va tout droite chez son pere
Le beau gallant s'en va tout droite chez son pere

Bonjour père et mère, frères et soeurs et parents
Où est ma Rosette que mon coeur aime tant
Bonjour père et mère, frères et soeurs et parents
Où est ma Rosette que mon coeur aime tant

Son père lui repond, ta Rosette elle est morte
Son père lui repond, ta Risette elle est morte

Ta Rosette elle est morte, est morte et enterrée
Son corps est en terre sainte, son âme en Paradis
Ta Rosette elle est morte, est morte et enterrée
Son corps est en terre sainte, son âme en Paradis

Le beau gallant s'en va tout droite chez sa fosse
Le beau gallant s'en va tout droite chez sa fosse

Réponds—moi ma Rosette pour la dernière fois
Mon coeur 't-au désespoir, je veux mourir pour toi
Réponds—moi ma Rosette pour la dernière fois
Mon coeur 't-au désespoir, je veux mourir pour toi

Rosette lui a repond, t'en trouveras bien d'autres
Rosette lui a repond, t'en trouveras bien d'autres

T'en trouveras bien d'autres, fillettes de quinze ans
Qui te feront l'amour et tu s'ras leur amant
T'en trouveras bien d'autres, fillettes de quinze ans
Qui te feront l'amour et tu s'ras leur amant

Le beau gallant s'en va trouver son capitaine
Le beau gallant s'en va trouver son capitaine

Bonjour mon capitaine, me voilà de retour
Ma Rosette elle est morte, j'vous servirai toujours
Bonjour mon capitaine, me voilà de retour
Ma Rosette elle est motte, j'vous servirai toujours

Le capitaine lui dit, vas-t-en à la taverne
Le capitaine lui dit, vas-t-en à la taverne

Vas-t-en à la taverne, rire et boire et chanter
Au rang des camarades pour te reconsoler
Vas-t-en à la taverne, rire et boire et chanter
Au rang des camarades pour te reconsoler

(END SINGING)


UV: That's another sad one.

AG: That is a sad one.

(Pause)

(Unintelligible conversation)

MP: The last time I think you sang seventeen songs.

AG:--I counted them after and it was only fifteen. I made a mistake
Yeah. Yeah. Two sides are full.

MP: That's great.

AG: One, two, three, four, five, six, seven, eight, nine---nine ten.

(Laughter)


(BEGIN SINGING)

C'est a vingt ans que la vie est joyeuse
Aux doux sourires d'espérance et d'amour
Sur l'avenir, trompeuse, mystérieuse
Laisse charmant voltige tour a tour
De l'illusionIque la vie se prolonge
Du temps passé rappelle les beaux jours
On devrait-il, hélas, rester qu'un songe
Pour être heureux sachons aimer toujours

Mais du plaisir ces feuilles la couronnent
Fragiles les fleurs qui ne fleuriront plus
Dans notre ciel une étoile rayonne
En la fixant nos yeux se sont emus
De ses rayons signale son passage
Du temps passé rappelle les beaux jours
De l'amitié nous épelons la page
Pour être heureux sachons aimer toujours
De l'amitié nous epelons la page
Pour Etre heureux sachons aimer toujours

Par le refus d'une brillante journée
Nous sommes------mais souriants encore
Le froid des arbres n'a pas glacé notre ame
Elle s'éveille aux nouveaux sons
De nos enfants une simple caresse
C'est refermer la lèvre des amoureux
Nous n'avons fait que changer de tendresse
Pour être heureux sachons aimer toujours

(END SINGING)


AG: Ça c't-a vingt ans.

AG: Tu l'as-tu entendu celle-là? J'l'al chante déjà.

UV: Yeah.

(BEGIN SINGING)

L'OISEAU QUI VIENT DE FRANCE

Un matin du printemps dernier
Dans une bourgade lointaine
Un petit oiseau printanier
Vint montrer son aile d'ébène
Un enfant aux jolis yeux bleus
Apergut la brune hirondelle
Et ccnnaissant l'oiseau fidèle
Le salua d'un air joyeux

Les coeurs palpitaient d'espérance
Et l'enfant disait aux scldats
Sentinelles ne le tirez pas
Sentinelles ne le tirez pas
C'est un oiseau qui vient de France

La messagère du printemps
Se reposait de son voyage
Quand un vieillard aux cheveux blancs
Vint à passer par lelvillage
Un cri jcyeux poussé dans l'air
Lui fit soudain lever la tête
Et comme un ancien jour de fête
Sen oeuil brillait d'un regard fier

Les coeurs palpitaient d'espérance
Et l'enfant disait aux scldats
Sentinelles ne le tirez pas
Sentinelles ne le tirez pas
C'est un oiseau qui vient de France

Tous les matins et tous les soirs
Espérant son retour peut-être
Une fillette aux cheveux noirs
Apparaissait à sa fenêtre
L'oiseau charmant vint se poser
En depit des soldats en armes
Et l'enfant essuyant ses larmes
Mit sur son aile un long baiser

Les coeurs palpitaient d'espérance
Et l'enfant disait aux soldats
Sentinelles ne le tirez pas
Sentinelles ne le tirez pas
C'est un oiseau qui vient de France

Il venait de la plaine en fleurs
Et tous les yeux suivaient sa trace
Car il portait nos trois couleurs
Qui flottaient gaiement dans l'espace
Mais un soldat vise et fait feu
Un grand coup part et l'hirondelle
Qui soudain refermant ses ailes
Tombe expirante du ciel bleu

Il faut au coeur une espérance
Rayon divin qui ne meurt pas
Et l'oiseau qui chantait là-bas
Et l'oiseau qui chantait là-bas
Ne verra plus le ciel de France

(END SINGING)


MP: I never heard that one.

NG: How many have you heard so far? ---too many huh?

(Laughter)

AG: One, two, three, four, five, six, seven, eight, nine, ten, eleven, twelve ----- thirteen.

MP: I don't know-----

AG: J'ai fait un circle--thirteen so far.

AG: Ah, bon.

UV: You got them all then.

(Unintelligible voices in background)

(Pause)

MP: That last song--the word sentinelle is that a bird?

AG: Sentinelle is a soldier.

MP: Oh, yeah! OK!
AG: L'oiseau is a bird--l'oiseau qui vient de France.

(Unintelligible comments)

AG: Tu dois déjà avoir entendu ça.

AG: C'était sur les chansonniers canadiens ça.

UV: The child told the soldiers not to shoot the bird.

AG: Yeah. It's a long song but it's about a bird. And the little girl she knew ---- it was a sparrow---une hirondelle?

NG: Une hirondelle? A swallow.

AG: A swallow?

AG: And she didn't want to----the soldier to kill the bird. She kept telling him, but---

AG: ----they finally killed---

NG: I don't blame them---une hirondelle!

NG: --c't un beau p'tit oiseau une hirondelle. Y en a-tu chez vous de-t—ga Martha? Des hirondelles?

MP: What does it look like?

UV: A swallow?

NG: It's a small bird. They--they dive near--near the ground and pick up their insects. And their tail--a split tail like this--

MP: What color?

NG: Ah, they're bluish, dark bluish. Like a purple finch but prettier blue and --c'est orange icitte. Orange. They're a little bitty bird and they make their nest near barns, underneath eaves. House eaves or barn eaves. Usually they hang around where the barns are because there's a lot of insects. And they fly-and they're like this--they're divers and they fly near the ground. I mean they're--you know--their wing beats are not steady--they're like this.

MP: Yeah.

MP: I don't see them around my house.

NG: Les hirondelles? No?

NG: You know what they are though?

MP: Yeah. I--when you describe it I can picture it, but---

AG: I know my---

MP:--they're not common around my house.

AG: I know my--I know my--my mother was telling us we're not supposed to kill those birds.

MP: (Unintelligible)

NG: -----in the Spring, when they came--the guy I was hanging around with---he shot one---and he shot one--boy, was he mad! He said "Who gave you permission to shoot that bird?---

(Laughter)

AG: Any bird you're not supposed to shoot--

NG: ------Put that gun in your rig and when you go home leave it there. When you come back in the yard, there's no gun in your rig. That's the law here."

MP: Yeah.

NG: Boy! ------une hirondelle a part de-t-ça.

NG: Maman m'a -----I don't believe that old wives tale, but---Maman nous a dit, les hirondelles quand y en a sous les pieds à la grange laisse-les à la grange.

MP: Does it bring luck?

NG: (unintelligible)

MP: Yeah.

MP: You never know.

NG: Les hirondelles quand y on des p'tits là----

MP: Huh? ----a parle à sa mère.

AG: Yeah.

UV: It's a bird that God----that God protects.

AG: J'en sais une chanson à propos des oiseaux.
(BEGIN SINGING)

Voici---

(Hums)

(Resumes singing)

Voici venir la neige, avec ses blancs cristeaux
Si le ciel vous protège pauvre petits oiseaux
O fuyez la neige aimables oiseaux
o fuyez la neige aimables oiseaux

` La douce Providence règnera sur vos nids
Le temps de votre absence, partez pauvres petits
O fuyez la neige aimables oiseaux
O fuyez la neige aimables oiseaux

Et quand les froids de neige auront quitté ces lieux
Si le ciel vous protège vous reviendrez joyeux
Quand fuira la neige aimables oiseaux
Quand fuira la neige revenez joyeux

(END SINGING)


AG: Cute, huh?

MP: Oh, you're done that one! I could have sneezed out loud if I wanted to? I held that one in. Gosh!

NG: Go ahead now.

MP: Yeah. It's gone already.

UV: It's worse when you try not to.

MP: Yeah.

(Laughter)

AG: There was only three verses to that song.

(Pause)

AG: I know another one. A souvenir song.


(BEGIN SINGING)

Lorsqu'on s'en va le coeur en détresse
Rêver tout seul par le soir languissant
Le souvenir vient comme une caresse
Les sentiers d'ors vont froler en passant
Dans le livre d'or de nos souvenirs
Tous sont incrits nos peines et nos plaisirs
Il est une page rose
Qui rappelle tant de choses
C'est la page de nos tendres amours
Ou on se revoit sois-même
Au pieds de celui qu'on aime
Et que l'on a du quitter un jour

Mais le peu de calme qui nous arrive
Vont emprunter des instants de chagrin
Mais une étoile qui brille plus vive
A l'horizon des lointains lendemains
Dans le livre d'or de nos souvenirs
Tous sont incrits, nos peines et nos plaisirs
Il est une page rose qui rappelle tant de choses
Ciest la page de nos tendres amours
Où on se revoit sois-même
Au pieds de celui qu'on aime
Et que l'on a du quitter un jour
Mais qui nous attend quand même
Sans désespérer jusqu'au retour

(END SINGING)


AG: That's all I have written in here.

MP: Good timing. This is just about to the end of the tape.

(Laughter)

AG: J'en ai pu ben ben des chansons là. Ca fait plusieurs que je chante. J'en ai pu ben ben d'reste.

MP: Yeah. We have---

MP: This is--I think the thirteenth so far.

AG: Third or fourth--

NG: You did one at laurieanne's, right?
MP: Yeah.

AG: Three tapes filled up.

MP: That's great. That's great!

AG: I probably can find a few more.

[END CASSETTE SIDE A]
[END RECORDING]

Dublin Core

Title

TC1998-1073 -- Interview with Alberta Gagné

Description

Interview of Alberta Gagné by Martha Pellerin. Part of a project (VFC1998-0007) on Franco-American song in New England funded by the Vermont Folklife Center and undertaken by Pellerin. Interview is one in a series of six conducted between 1995-01-09 and 1995-12-06 as an effort to document the French language song repertoire of Gagné.

Source

VFC1998-0007 Martha Pellerin Collection. Vermont Folklife Center Archive, Vermont Folklife Center, Middlebury, Vermont, United States of America.

Date

Rights

Copyright (c) Vermont Folklife Center

Language

fra
eng

Identifier

vfc1998-0007_tc1998-1073

Oral History Item Type Metadata

Interviewer

Interviewee

Transcription

Martha Pellerin Collection/VFC1998-0007
Alberta Gagné/TC1998-1073

INTERVIEWER: Martha Pellerin (MP) Tape # 3
INTERVIEWEES: Alberta Gagné (AG) Unidentified Voice (UV) Normand Gagné (NG)
DATE: October 4, 1995
LOCATION: Carter Hill Rd, Highgate, Vermont

Alberta Gagne

(BEGIN SINGING)

(Beginning unintelligible)

La crise règne comme un fleau
Le père est triste près de la table
Le mère pleure près du berceau
Visant les choses le chômeur
Pitié pour lui pauvre chômeur
Pitié, pitié pauvre chomeur
Car le malheur sur lui s'abat
Pitié, pitié pauvre chômeur
Car le malheur sur lui s'abat

Pauvre chomeur part pour la ville
Trainant ses pas comme un bon chien
Il veut trouver pour sa famille
De quoi gagner pain quotidien
Avec les larmes dans les Zeux
Il implore d'un temps misereux
Pitié, pitié pauvre chômeur
Car le malheur sur lui s'abat
Pitié, pitié pauvre chômeur
Car le malheur sur lui s'abat

En arrivant a sa demeure
Une scène affreuse se passe chez lui
La mère navrée et toute en pleurs
Tient le cadavre de son petit
L'enfant est mort faute de pain
Cruel sort, terrible destin
Pitié, pitié pauvre chômeur
Dont la famille se meurt de faim
Pitié, pitié pauvre chômeur
Dont la famille se meurt de faim

Chômeur venez, prends ton courage
L'humanité entend ca voix
Bientôt tu auras de l'ouvrege
Et la joie règnera chez toi
Pour toi s'annoncent des jours heureux
Et grace à toi au nom des cieux
Courage, courage pauvre chômeur
La providence ne t'oublie pas
Courage, courage pauvre chômeur
La providence ne t'oublie pas

(END SINGING)


MP: That's--that's a song that was--?

AG: Au temps d'la dépression.

MP: During the time of the depression? And was it written by somebody in your family?

AG: No. No. We just---found it somewhere. I don't know where. My sister—in-law was singing it and I learned it.

(Pause)

(Clears throat)

AG: L'enrhumage--quand que j'chante un peu ç'a vient.

MP: The water will help in between. That's what I do too. I take a lot of water.


(BEGIN SINGING)

Jeune fillette engagez—vous
Avec des amants de votre âge
Pour gouter le plaisir si doux
Dans le temps du mariage

Pour être heureux, if faut aimer
C'est la loi sur terre
Voudriez—vous vous y engagez
Petite couturière
Pour etre heureux, il faut aimer
C'est la loi sur terre
Voudriez—vous vous y engagez
Petite couturière

Ô non monsieur je m'engage pas
Avec des amants de votre age
On dit que dans votre regiment
Vous avez passe pour volage

Si je sais coudre et je sais mon metier
Je veux raster fille
J'ai pas besoin d'un carpentier
Pour passer mon aiguille
Si je sais coudre et je sais mon metier
Je veux rester fille
J'ai pas besoin d'un cherpentier
Pour passer mon aiguille

Un jour l'amour viendra vous trouver
Vous ne resterez pas toujours fille
Dans le régiment vous en trouverez
Un amant doux et sensible

Vous l'aimerez, vous l'épouserez
Cet amant si tendre
Vous l'aimerez, vous l'épouserez
Ce s'ra pour vous defendre
Vous l'aimerez, vous l'épouserez
Cet amant si tendre
Vous l'aimerez, vous l'épouserez
Ce s'ra pour vous defendre

(END SINGING)


MP: Je l'aime celle-la!

AG: (Laughs)


(BEGIN SINGING)

Vive la canadienne
Vcle, mon cceut vcle
Vive la canadienne
Et ses jolis yeux doux
Et ses jolis yeux doux, tout doux
Et ses jolis yeux doux

Elle est vraiment chrétienne
Vcle mon cceur vole [
Elle est vraiment chrétienne
Trésor de son epoux
Trésor de son epoux, tout doux
Trésor de son epoux

Elle fait a l'aiguille
Vole mon coeur vole
Elle fait a l'aiguille
Nos habits nos surtouts
Nos habits nos surtcuts, tout doux
Nos habits nos surtcuts

Elle fait a merveille
Vole mon coeur vole
Elle fait a merveille
La bonne soupe aux choux
La bonne soupe aux choux, tout doux
La bonne soupe aux choux

Jusqu'a l'heute dernière
Vole mon cceur vcle
Jusqu'a l'heute dernière
Sa vie est tcute a nous
Sa vie est toute a nous, tout doux
Sa vie est toute a nous

Vive la canadienne
Vole mon coeur vcle
Vive la canadienne
Et ses jolis yeux doux
Et ses jolis yeux doux, tout doux
Et ses jolis yeux doux

(END SINGING)


(Laughter)
(Unintelligible comment)

AG: Yeah. J'ai oublie.


(BEGIN SINGING)

Mon pete n'avait fille que moi
Un jour sur la mer il m'envoit

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tourla

Un jour sur la mer il m'envoit
Le matelot qui m'y menait

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tourla

Le matelot qui m'y menait
Il dit la belle embrassez—moi
Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit toutla

ll dit la belle embrassez—moi
Ô non monsieur je n'oserais

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
lou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tourla

Ô non monsieur je n'oserais
Car si mon papa le savait

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil ficu a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tcurla

Car si mon papa le savait
Fille battu ce serait moi

Fiou a d'lou, a d'li, a d'leine
Une tape sur l'oeuil fiou a d'leine
Iou a d'lou
Fiou a d'lou mon p'tit tourla

(END SINGING)


AG: C'est Henri, mon frère, qui chantait ça.

AG: L'avais-tu dejà entendu celle-la?

MP: J'pense pas.

(Unintelligible conversation)

AG: I couldn't possibly sing all of my songs all in one night.


(BEGIN SINGING)

Dans l'temps des fêtes
Tout le monde est si gai que la toilette
Fait toute le ménage
On se donne la main
Et puis on se le souhaite
Et quand les verres sont pleins
On paye la traite

Les pères et mères entendent tous leurs enfants
Dans leurs chaumières le coeur tout palpitant
Et sans céremonie
Le bonhomme sort son whiskey
Et la bonnefemme sévère
On boit, on tit, on chante comme des compères

Dans la grande salle la table est bien mise
En circonstances pour toute la parenté
Les porcs et les rôtis, les volailles et les farçis
Sans compter les côtelettes
Et les flacons d'whiskey
Çs c'est pas bête

(END SINGING)


AG: Y a toujours un flacon de whiskey, ces chansons là.

UV: Y en avait une autre, de cet même air là, que t'avais chanté l'aut' jour.

AG: Oui. C'est dans l'temps des sucres.

UV: Yeah.

AG: Y a dans l'temps des fêtes pis dans l'temps des sucres.

MP: Les deux ont du whiskey dedans?

AG: Oui.

(Laughter)

UV: ---des bonnes tourtières, du ragcut de pattes---

AG: Dans l'temps des fêtes.

AG: Ô je l'ai chante celle-la. J'l'ai ecrit deux fois j'cré ben.

AG: Ou est-ce-que c'est--- . Dans l'temps des sucres y est icitte. Dans l'temps des suctes une pas mal longue chanson


(BEGIN SINGING)

Dans l'temps des sucres, nous sommes tous invité
Sans trop de luxe pour aller en manger
Quand tout est preparé
Les oeufs le lard salé
Le pain pour la trempette
Un flacon pour fêter
Ça c'est pas bête

(Laughter)

Partons en route
Les hommes partent en avant
Dessus la croute, les paniers à la main
Les femmes suivant de près
En blouses et en gilets
S'écrièrent a tue-tête
Préparez les palettes pour la sucrette

De la cabanne s'écrient toute en choeur
Les filles, les femmes, le front couvert de sueur
Les hommes de leurs côtés
Pour montrer leur gaieté
Se font l'écho des femmes
Ce cri à plein gosier
V'la la cabanne!

On se dérhale des paquets, des paniers
Qu'on met en charge à chère moitié
Les hommes tout aussitôt
S'arment de leurs couteaux
Préparent les palettes
Pour qu'on peuve s'écrier
La tire est prêtel

Pour la trempette
On s'arme tous d'un plat
Et on émiette le pain pour ce mets là
On l'arrose aussitôt du bon sirop bien chaud
Et avec la cuillère
On slemplit le belly
Sans trop de misère

Entrez la neige s'écria le sucrier
Dans la chaumière
Ça commence à gonfler I
Chacun dut s'approcher avec son plat glacé
Et avec sa palette
Comme un soldat armé
D'sa báionnette

Quelle malchance, nous sommes tous écoeurés
La tire commence à être trop sucrée
Ça sommence à brasser
Ça commence à gonfler
Non pas dans la cambuse
Mais dans notre belly
La tire s'amuse

La pauvre route
Si belle le matin, la pauvre croute
Ne porte plus son chien
Les paniers sont legers
Mais le ventre très gonflé
De cette bonne tire
Qui cherche a s'étirer et a sortir

Dans nos chaumières
Nous sommes tous arrivés
Sans trop d'misére, fatigués, éreintés
Depuis mon arrivée
J'ai entendu parler
Que malgré toutes nos peines
Nous y retournerons l'année prochaine

(END SINGING)


(Laughter)
(A bit of applause)

AG: J'l'ai pas chanté ben ben souvent celle-là. De temps en temps y ade quoi qui manque. Y faut que je jongle.

MP: Est-ce -que j'peux prendre des portraits de vous? Quand tu chantes?

AG: Quand je chante?

MP: Est-ce-que j'peux prendre des portraits de temps en temps?

AG: Oui. Ça m'fait rien.

MP: J'viens de penser de ça. J'ai du film dans mon camera.

(Voices in background)

MP: D'habitude---d'habitude j'ai mon caméra, puis c'est toujours vide. Aujourd'hui j'ai du film dedans.

(Voices in background)

AG: Ah, oui.

(Laughter)

AG: Vous l'avez dejà entendu chanter la chanson du prisonnier?

AG: En anglais tet ben. J'la sais en anglais pis en français aussi. En français elle a plus de couplet qu'en anglais.


(BEGIN SINGING)

LA CHANSON DU PRISONNIER

S'il était quelque part en ce monde
Quelqu'un qui m'aimerait un peu
Ma misère elle serait moins profonde
Car tout seul on est si malheureux

Ô venez ce soir au clair de lune
Entendre le récit si touchant
Du malheur de mon inforcune
Qui nous presse depuis si longtemps

Autrefois j'avais une amie
Plus belle, cent fois plus belle que le jour
Un ami jaloux me l'a ravit
Je l'ai cue pour venger mon amour

Enchainé jusqu'au fond de la terre
Tout seul dans un sombre cachot
Oui je pleure en faisant ma prière
Mais personne n'entend mes sanglots

Oui demain---- (Pauses)

(Resumes singing)
Si j'avais comme un ange des ailes
De ma prison là je pourrais fuir
Et j'irais dans les bras de ma belle
Libre enfin je m'en irais mourir

Oui demain je voierai le soleil
Debout sur un échafaud achalant
Le bourreau de sa main si cruelle
Sur mes yeux baissera le bandeau

Et dans l'éternité il me lance
Pour paraître devant le Créateur
Oui j'ai peur, oui j'ai peur ec je tremble
De ce crime il me juge sans peur

Et plus card sous un amas de pierres
Quand je serai descendu dans l'fombeau
Une croix et un peu de poussière
Voila ce qu'il restera bientôt

J'ai fini d'écrire cette complainte
C'est l'histoire d'un pauvre malheureux
Et plus tard, vous qui saurez me plaindre
Dites pour moi une prière au bon Dieu

(END SINGING)


AG: ---la chanson du prisonnier.

MP: That's--that melody is familiar. So--maybe I heard it in English?

UV: Like she said it's in English too.

MP: Yeah.

AG: You know---

MP: When she started singing I thought, boy that's familiar but I couldn't place where I heard it. But when you said it's also an English song, maybe that's where it's from. Maybe---

UV: I don't remember how it starts.

UV: (Singing) Oh, I wish I had someone to---- (Stops singing)

AG: (Starts singing) Oh, I wish I had someone-- (Stops singing)

AG: You want me to sing it in English?

MP: Sure.


(BEGIN SINGING)

Oh, I wish I had someone to live with
Someone to call me their own
Oh, I wish I had someone to live with
Cause I'm tired of living alone

Oh, please meet me tonight in the moonlight
Please meet me tonight all alone
For I have a sad story to tell you
It's a story that's never been told

I'll be carried to the new jail tomorrow
And there I'll be left all alone
With the cold prison bars all around me
And my head on a pillow of stone

Oh, I had ships on the ocean
All covered with silver and gold
And before my poor darling would suffer
All the ships would be anchored and sold

(Hesitates)

AG: Umm, the last--- (Hums)

(Resumes singing)

If I had the wings of an angel
Over these prison bars I would fly
And I'd fly to the arms of my darling
And there I'd be willing to die

(END SINGING)


MP: It's a pretty dramatic song.

AG: Listen to this one, La Petite Aurore, l'enfant martyre.

AG: Elle va être encore pire celle-la.

AG: La petite Aurore, martyre--C'est la même air que---.
It's a true story that happened in Canada.

MP: And how do you say it in English? How--
AG: Martyr. She was---her stepmother--

UV: She was abused.

MP: This is a true story? The song was written about?

AG: Yeah.


(BEGIN SINGING)

AURORE L"lNFANT MARTYRE

Il était quelque part en ce monde
Une enfant qui aimait le bon Dieu
Et malgré ses souffrances profondes
Elle leva la tête vers les cieux

Sa belle-mère une marâtre vampire
Lui faisait endurer des tourments
Petite Aurore, petite martyre
Elle lui donne du savon pour du pain

Si tu refuses lui dit la vampire
Je t'assurerai de temps en temps d'un instant
Petite Aurore, petite martyre
Elle n'avait plus de chère maman

(Hesitation)

La chaumière ou se---
La chaumière ou se fut-voyons---semblait être---

(END SINGING)


(Hums)


AG: I sang it enough to know--to remember---

MP: Sometimes it helps to start from the last verse. Then it comes back.

AG: Oh!


(BEGIN SINGING)

Elle parlait---
La grande dame---
On l'aimait des milieux à la ronde

(Starts over again)

Après un nombre de souffrances
Sa mère lui apparait un jour ,
Elle lui dit que bientôt sa délivrance
La conduirait au ciel pour toujours

Le bon Dieu se sent qu'elle expire
L'envoit chercher par un ange charmant
Petite Aurore, petite martyre
Elle avait retrouver sa maman

(END SINGING)


AG: C'est vrai. J'ai vu des movies de-t-ca.

MP: There was a movie about it?

AG: Oh! yes. Lots of French people were there and they showed it to me. It was awful what--what she did to that ba---to that little girl.

MP: There's just enough tape on this side for a short song. Do you have one? One that's not too long?

AG: Mmmm-- I don't know.


(BEGIN SINGING)

Au cours de mes voyages
Par un beau soir d'été
J'ai apercu sur la plage
La belle Aloha hé
Vers elle, l'âme éprise
J'ai dirigé mes pas
Et dans la nuit qui grise
Je lui chantais tout bas
Aloha hé, ma fleur aimée
Laisse moi me griser de ton sourire
Aloha hé je t'aimerai toujours

Le lendemain la brune, hélas, ne revint pas
Et moi, au clair de lune
J'attendais le coeur las
J'entendis dans le lointain soudain
La voix de ma belle
Répéter mon refrain I
Aloha hé, ma fleur aimée
Laisse moi me griser de ton sourire
Je viens te dire, mon amour
Aloha hé, je t'aimerai toujours

(END SINGING)


AG: That's it!

MP: That one has an Hawaiian touch to it.

AG: Yes. It's Hawaiian.



[END CASSETTE SIDE A]
[BEGIN CASSETTE SIDE B]


(BEGIN SINGING)

Par une nuit d'étoiles, je vous ai rencontré
Vous étiez admirable, je me suis approché
Et pour un tour de valse je vous ai demandé
Et d'un regard aimable vous avez accepté

Tout se passa sur un vieux bateau
Ancré la—bas au bord de l'eau
Lorsque l'orchestre jouait et on valsait
Moi de près je vous regardais

Par une nuit d'étoiles, je vous ai rencontré
Vous étiez admirable, je me suis approché
Et pour un tour de valse je vous ai demandé
Et d'un regard aimable vous avez accepté

Vous etiez Pelle vêtue de blanc
Comme une etoile au firmament
En vous voyant je savais qu'un jour
Vous seriez mienne pour toujours

Par une nuit d'étoiles, je vous ai rencontré,
Vous étiez admirable, je me suis approché
Et pour un tour de valse je vous ai demandé
Et d'un regard aimable vous avez accepté

(END SINGING)


AG: Par une nuit d'étoiles.


(BEGIN SINGING)

C'est un jeune garcon, s'engagea pour la guerre
C'est un jeune garcon, s'engagea pour la guerre

S'engagea pour la guerre, toujours en regrettant
La plus jolie des filles de la ville d'Orléans
S'engagea pour la guerre, toujours en regrettant
La plus jolie des filles de la ville d'Orléans

Le beau gallant s'en va trouver son capitaine
Le beau gallant s'en va trouver son capitaine

Bonjour mon capitaine, donnez—moi mon congé
Que j'aille voir ma maîtresse que j'ai longtemps aimé
Bonjour mon capitaine, donnez—moi mon congé
Que je vois ma maitresse que j'ai longtemps aimé

Le beau gallant s'en va tout droite chez son pere
Le beau gallant s'en va tout droite chez son pere

Bonjour père et mère, frères et soeurs et parents
Où est ma Rosette que mon coeur aime tant
Bonjour père et mère, frères et soeurs et parents
Où est ma Rosette que mon coeur aime tant

Son père lui repond, ta Rosette elle est morte
Son père lui repond, ta Risette elle est morte

Ta Rosette elle est morte, est morte et enterrée
Son corps est en terre sainte, son âme en Paradis
Ta Rosette elle est morte, est morte et enterrée
Son corps est en terre sainte, son âme en Paradis

Le beau gallant s'en va tout droite chez sa fosse
Le beau gallant s'en va tout droite chez sa fosse

Réponds—moi ma Rosette pour la dernière fois
Mon coeur 't-au désespoir, je veux mourir pour toi
Réponds—moi ma Rosette pour la dernière fois
Mon coeur 't-au désespoir, je veux mourir pour toi

Rosette lui a repond, t'en trouveras bien d'autres
Rosette lui a repond, t'en trouveras bien d'autres

T'en trouveras bien d'autres, fillettes de quinze ans
Qui te feront l'amour et tu s'ras leur amant
T'en trouveras bien d'autres, fillettes de quinze ans
Qui te feront l'amour et tu s'ras leur amant

Le beau gallant s'en va trouver son capitaine
Le beau gallant s'en va trouver son capitaine

Bonjour mon capitaine, me voilà de retour
Ma Rosette elle est morte, j'vous servirai toujours
Bonjour mon capitaine, me voilà de retour
Ma Rosette elle est motte, j'vous servirai toujours

Le capitaine lui dit, vas-t-en à la taverne
Le capitaine lui dit, vas-t-en à la taverne

Vas-t-en à la taverne, rire et boire et chanter
Au rang des camarades pour te reconsoler
Vas-t-en à la taverne, rire et boire et chanter
Au rang des camarades pour te reconsoler

(END SINGING)


UV: That's another sad one.

AG: That is a sad one.

(Pause)

(Unintelligible conversation)

MP: The last time I think you sang seventeen songs.

AG:--I counted them after and it was only fifteen. I made a mistake
Yeah. Yeah. Two sides are full.

MP: That's great.

AG: One, two, three, four, five, six, seven, eight, nine---nine ten.

(Laughter)


(BEGIN SINGING)

C'est a vingt ans que la vie est joyeuse
Aux doux sourires d'espérance et d'amour
Sur l'avenir, trompeuse, mystérieuse
Laisse charmant voltige tour a tour
De l'illusionIque la vie se prolonge
Du temps passé rappelle les beaux jours
On devrait-il, hélas, rester qu'un songe
Pour être heureux sachons aimer toujours

Mais du plaisir ces feuilles la couronnent
Fragiles les fleurs qui ne fleuriront plus
Dans notre ciel une étoile rayonne
En la fixant nos yeux se sont emus
De ses rayons signale son passage
Du temps passé rappelle les beaux jours
De l'amitié nous épelons la page
Pour être heureux sachons aimer toujours
De l'amitié nous epelons la page
Pour Etre heureux sachons aimer toujours

Par le refus d'une brillante journée
Nous sommes------mais souriants encore
Le froid des arbres n'a pas glacé notre ame
Elle s'éveille aux nouveaux sons
De nos enfants une simple caresse
C'est refermer la lèvre des amoureux
Nous n'avons fait que changer de tendresse
Pour être heureux sachons aimer toujours

(END SINGING)


AG: Ça c't-a vingt ans.

AG: Tu l'as-tu entendu celle-là? J'l'al chante déjà.

UV: Yeah.

(BEGIN SINGING)

L'OISEAU QUI VIENT DE FRANCE

Un matin du printemps dernier
Dans une bourgade lointaine
Un petit oiseau printanier
Vint montrer son aile d'ébène
Un enfant aux jolis yeux bleus
Apergut la brune hirondelle
Et ccnnaissant l'oiseau fidèle
Le salua d'un air joyeux

Les coeurs palpitaient d'espérance
Et l'enfant disait aux scldats
Sentinelles ne le tirez pas
Sentinelles ne le tirez pas
C'est un oiseau qui vient de France

La messagère du printemps
Se reposait de son voyage
Quand un vieillard aux cheveux blancs
Vint à passer par lelvillage
Un cri jcyeux poussé dans l'air
Lui fit soudain lever la tête
Et comme un ancien jour de fête
Sen oeuil brillait d'un regard fier

Les coeurs palpitaient d'espérance
Et l'enfant disait aux scldats
Sentinelles ne le tirez pas
Sentinelles ne le tirez pas
C'est un oiseau qui vient de France

Tous les matins et tous les soirs
Espérant son retour peut-être
Une fillette aux cheveux noirs
Apparaissait à sa fenêtre
L'oiseau charmant vint se poser
En depit des soldats en armes
Et l'enfant essuyant ses larmes
Mit sur son aile un long baiser

Les coeurs palpitaient d'espérance
Et l'enfant disait aux soldats
Sentinelles ne le tirez pas
Sentinelles ne le tirez pas
C'est un oiseau qui vient de France

Il venait de la plaine en fleurs
Et tous les yeux suivaient sa trace
Car il portait nos trois couleurs
Qui flottaient gaiement dans l'espace
Mais un soldat vise et fait feu
Un grand coup part et l'hirondelle
Qui soudain refermant ses ailes
Tombe expirante du ciel bleu

Il faut au coeur une espérance
Rayon divin qui ne meurt pas
Et l'oiseau qui chantait là-bas
Et l'oiseau qui chantait là-bas
Ne verra plus le ciel de France

(END SINGING)


MP: I never heard that one.

NG: How many have you heard so far? ---too many huh?

(Laughter)

AG: One, two, three, four, five, six, seven, eight, nine, ten, eleven, twelve ----- thirteen.

MP: I don't know-----

AG: J'ai fait un circle--thirteen so far.

AG: Ah, bon.

UV: You got them all then.

(Unintelligible voices in background)

(Pause)

MP: That last song--the word sentinelle is that a bird?

AG: Sentinelle is a soldier.

MP: Oh, yeah! OK!
AG: L'oiseau is a bird--l'oiseau qui vient de France.

(Unintelligible comments)

AG: Tu dois déjà avoir entendu ça.

AG: C'était sur les chansonniers canadiens ça.

UV: The child told the soldiers not to shoot the bird.

AG: Yeah. It's a long song but it's about a bird. And the little girl she knew ---- it was a sparrow---une hirondelle?

NG: Une hirondelle? A swallow.

AG: A swallow?

AG: And she didn't want to----the soldier to kill the bird. She kept telling him, but---

AG: ----they finally killed---

NG: I don't blame them---une hirondelle!

NG: --c't un beau p'tit oiseau une hirondelle. Y en a-tu chez vous de-t—ga Martha? Des hirondelles?

MP: What does it look like?

UV: A swallow?

NG: It's a small bird. They--they dive near--near the ground and pick up their insects. And their tail--a split tail like this--

MP: What color?

NG: Ah, they're bluish, dark bluish. Like a purple finch but prettier blue and --c'est orange icitte. Orange. They're a little bitty bird and they make their nest near barns, underneath eaves. House eaves or barn eaves. Usually they hang around where the barns are because there's a lot of insects. And they fly-and they're like this--they're divers and they fly near the ground. I mean they're--you know--their wing beats are not steady--they're like this.

MP: Yeah.

MP: I don't see them around my house.

NG: Les hirondelles? No?

NG: You know what they are though?

MP: Yeah. I--when you describe it I can picture it, but---

AG: I know my---

MP:--they're not common around my house.

AG: I know my--I know my--my mother was telling us we're not supposed to kill those birds.

MP: (Unintelligible)

NG: -----in the Spring, when they came--the guy I was hanging around with---he shot one---and he shot one--boy, was he mad! He said "Who gave you permission to shoot that bird?---

(Laughter)

AG: Any bird you're not supposed to shoot--

NG: ------Put that gun in your rig and when you go home leave it there. When you come back in the yard, there's no gun in your rig. That's the law here."

MP: Yeah.

NG: Boy! ------une hirondelle a part de-t-ça.

NG: Maman m'a -----I don't believe that old wives tale, but---Maman nous a dit, les hirondelles quand y en a sous les pieds à la grange laisse-les à la grange.

MP: Does it bring luck?

NG: (unintelligible)

MP: Yeah.

MP: You never know.

NG: Les hirondelles quand y on des p'tits là----

MP: Huh? ----a parle à sa mère.

AG: Yeah.

UV: It's a bird that God----that God protects.

AG: J'en sais une chanson à propos des oiseaux.
(BEGIN SINGING)

Voici---

(Hums)

(Resumes singing)

Voici venir la neige, avec ses blancs cristeaux
Si le ciel vous protège pauvre petits oiseaux
O fuyez la neige aimables oiseaux
o fuyez la neige aimables oiseaux

` La douce Providence règnera sur vos nids
Le temps de votre absence, partez pauvres petits
O fuyez la neige aimables oiseaux
O fuyez la neige aimables oiseaux

Et quand les froids de neige auront quitté ces lieux
Si le ciel vous protège vous reviendrez joyeux
Quand fuira la neige aimables oiseaux
Quand fuira la neige revenez joyeux

(END SINGING)


AG: Cute, huh?

MP: Oh, you're done that one! I could have sneezed out loud if I wanted to? I held that one in. Gosh!

NG: Go ahead now.

MP: Yeah. It's gone already.

UV: It's worse when you try not to.

MP: Yeah.

(Laughter)

AG: There was only three verses to that song.

(Pause)

AG: I know another one. A souvenir song.


(BEGIN SINGING)

Lorsqu'on s'en va le coeur en détresse
Rêver tout seul par le soir languissant
Le souvenir vient comme une caresse
Les sentiers d'ors vont froler en passant
Dans le livre d'or de nos souvenirs
Tous sont incrits nos peines et nos plaisirs
Il est une page rose
Qui rappelle tant de choses
C'est la page de nos tendres amours
Ou on se revoit sois-même
Au pieds de celui qu'on aime
Et que l'on a du quitter un jour

Mais le peu de calme qui nous arrive
Vont emprunter des instants de chagrin
Mais une étoile qui brille plus vive
A l'horizon des lointains lendemains
Dans le livre d'or de nos souvenirs
Tous sont incrits, nos peines et nos plaisirs
Il est une page rose qui rappelle tant de choses
Ciest la page de nos tendres amours
Où on se revoit sois-même
Au pieds de celui qu'on aime
Et que l'on a du quitter un jour
Mais qui nous attend quand même
Sans désespérer jusqu'au retour

(END SINGING)


AG: That's all I have written in here.

MP: Good timing. This is just about to the end of the tape.

(Laughter)

AG: J'en ai pu ben ben des chansons là. Ca fait plusieurs que je chante. J'en ai pu ben ben d'reste.

MP: Yeah. We have---

MP: This is--I think the thirteenth so far.

AG: Third or fourth--

NG: You did one at laurieanne's, right?
MP: Yeah.

AG: Three tapes filled up.

MP: That's great. That's great!

AG: I probably can find a few more.

[END CASSETTE SIDE A]
[END RECORDING]

Original Format

sound cassette (analog)

Citation

“TC1998-1073 -- Interview with Alberta Gagné,” Vermont Folklife Center Digital Collections, accessed November 27, 2014, http://www.vermontfolklifecenter.org/digital-archive/collections/items/show/30.